Le camping sauvage pour profiter de la beauté de la nature française

Le camping sauvage fait partie des activités les plus appréciées par les passionnés d’aventure. En effet, cette forme de camping permet non seulement d’être au plus près de la nature, mais elle donne également l’occasion de vivre une belle aventure à peu de frais. Il faut, cependant, savoir que la réglementation française ne vous permet pas de camper n’importe où dans le pays. Il est donc intéressant de se pencher un peu plus sur cette réglementation et de savoir dans quels endroits vous pouvez vous adonner à cette pratique.

Le camping sauvage pour les amoureux de la nature : le cas de la France

La nature est souvent au coeur de tout voyage sur mesure des destinations célèbres comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore la Polynésie. Mais en ce qui concerne la France, ce pays a l’avantage de satisfaire à la fois les amateurs d’histoire, de culture, mais aussi les amoureux de la nature. Et quand ces derniers ont l’âme aventurière, ils préfèrent souvent opter pour le camping sauvage. Toutefois, la loi française est assez restrictive quant à cette pratique.

En effet, vous ne pouvez pas faire du camping sauvage n’importe où en France. De ce fait, dans la plupart des cas, les réserves naturelles, ainsi que les sites protégés, en plus des bords de mer sont des lieux où il est défendu de camper. Cependant, si vous ne restez qu’une nuit, cela est, en général, tolérable. Il s’agit, dans ce cas, de bivouac. C’est-à-dire établir un campement temporaire dans un lieu avec un campement léger et sommaire, entre le coucher et le lever du soleil.

Faire du camping sauvage et des bivouacs dans les parcs naturels français

Il existe une carte des aires libres pour le camping sauvage et le bivouac en France. Vous pouvez la consulter en ligne. Pour l’utiliser, il vous suffit d’abord de choisir l’emplacement où vous souhaitez vous camper. Puis, vous devez lire la référence écrite sur la carte concernant cette zone et consulter la réglementation correspondante.

Vous allez remarquer qu’il est possible de camper dans différents parcs nationaux et régionaux français. Dans la grande majorité des cas, il est interdit de faire du camping sauvage dans les parcs nationaux. Mais les bivouacs sont autorisés, pourvu que vous suiviez les différentes conditions établies par les autorités. Il est à noter que ces conditions diffèrent selon les parcs.

En ce qui concerne les parcs régionaux, c’est aussi à peu près la même chose que pour les parcs nationaux. Cependant, le bivouac est habituellement permis avec moins de restrictions que pour les parcs nationaux, surtout pour les parcs régionaux situés en montagne.

Quelques informations et conseils à prendre en compte lorsque vous campez en France

Il faut savoir que, si vous ne respectez pas la réglementation concernant le camping sauvage en France, vous pourrez encourir jusqu’à 1 500 euros d’amende. Cela dépend, entre autres, de la zone où vous vous trouvez, des dégâts effectués, ainsi que la réaction des propriétaires de l’endroit.

Par ailleurs, souvenez-vous de toujours respecter l’endroit où vous campez. Cela signifie que vous devrez être le plus discret possible : faire le moins de bruit possible et être le moins visible possible. Vous devrez aussi laisser le lieu dans l’état où il était auparavant, voire même le rendre beaucoup plus propre.